Inspirations

"Il nous faudra bien répondre à notre véritable vocation, qui n'est pas de produire et de consommer sans fin, mais d'aimer, d'admirer et de prendre soin de la vie sous toutes ses formes." Pierre Rahbi

"Le Yin c'est l'amour bienveillant inconditionnel, l'acceptation et la patience. L'essence du Yin, c'est la Mère. Pour moi, c'est l'âme du Yin Yoga. Ce que notre monde attend désespérément. Ce que nos cœurs nous murmurent. Je crois qu'il est temps pour nous de récupérer notre nature yin, à la fois pour notre santé et pour la santé de notre planète." - Biff Mithoefer, The Yin Yoga Kit -

"La complexité de la tâche éducative exige sans doute le dialogue des pédagogies, la diversité des approches et des stratégies, des contextes et des acteurs, un éventail des visions éducatives. Toute réponse unique est d'emblée condamnée à échouer à répondre aux aspirations d'une population massivement hétérogène." - Thierry Pardo, Une éducation sans école  -

"Une société qui tient à ses parents doit veiller sur leurs parents." - John Bowlby -

"L'enfant porte en lui les germes de son propre développement." - Maria Montessori -

"Est-il possible à la fois de nous donner à nous-mêmes et aux élèves l'éducation du vivre? Pas d'une vie simplement intellectuelle , mais une vie d'être humain complet avoir un corps sain, un esprit sain, jouir de la nature, voir la totalité des choses, la souffrance, l'amour, la douleur et toute la beauté du monde." - Jiddu Krishnarmurti, De l'éducation-

"Accorder l'autonomie à un enfant implique la foi dans la bonté de la nature humaine." - A.S Neill, Libres enfants de Summehill -

"Être jardinier est tout un art. C'est en même temps un savoir-faire et un savoir être. Le jardinier aime la vie. Il veille sur la nature et prend soin d'elle. Il aime voir la nature croître, se développer, donner de la beauté. L'être humain peut être le jardinier de sa vie et de la vie autour de soi. Le jardinier est patient, il sème, il plante, connaît la nature du sol, les plantes qui se potentialisent et celles au contraire qui ne sont pas faites pour vivre ensemble. Il essaye, se trompe. Il est humble car il sait que la vie est dépendante du soleil, de la pluie, du vent et des maladies. Et quand enfin l'arbre, la plante, la fleur, émergent, se déploient, il s'émerveille de leur beauté. Et quand rien ne pousse, il sait que la terre, l'endroit, ne conviennent pas à ce qu'il a planté. Il sème de nouveau, ailleurs, en prenant le temps de comprendre ce qui est nécessaire à cette vie pour croître et se développer. Quand l'environnement convient à la plante, elle s'enracine profondément et croît. Quand le terreau contient de l'amour inconditionnel, de la confiance, de la liberté, l'enfant grandit avec félicité, bonheur, ses racines sont solides pour traverser la vie. Le parent "jardinier de son enfant est patient. Être adulte demande de très nombreuses années. L'enfant a besoin de beaucoup de temps pour se connaître, se comprendre, connaître et comprendre les autres, la complexité du monde, faire ses expériences, se tromper, apprendre, essayer de nouveau, sentir en profondeur ce qui lui convient pour donner un sens à sa propre vie, croître, développer et être heureux." - Catherine Gueguen, Pour une enfance heureuse -

"Toute femme est une mère, même si son corps n'a pas enfanté" - Yogi Bahjan -

"L'intelligence collective bouscule profondément le sens traditionnel de la transmission (...) L'intelligence collective part d'un autre paradigme: toute personne détient un savoir et des compétences propres. Ces ressources mises ensemble produiront une réponse collective pour chacun et pour tous, qui peut être bien plus riche que la simple somme des individualités. Cela impacte radicalement la posture de "l'expert", nous ne sommes plus face à une personne qui sait, mais au sein d'un réseau. La transmission s'établit alors dans tous les sens: chaque partie du réseau, interconnectée avec le reste, influence la totalité. Le facilitateur est là pour guider les échanges et gérer la dynamique du groupe, pour questionner et permettre le cheminement de la réflexion. Et lorsqu'il partage des contenus et modèles, les participants sont mis au cœur de l'apprentissage, dans une posture active et collaborative. Cette approche de la transmission implique de faire confiance dans le potentiel et l'autonomie de chacun et de valoriser les différences en favorisant le partage d'idées, vues comme autant de facteurs d'enrichissement." -  Caroline Lesire, Ilios Kotsu, Christophe André, Transmettre -

Articles
Liens externes